Réseau

©Vanessa Santullo | Tous droits réservés

Trilogie Romaine > Forza Playmobil, 2006-2007

The Roman Trilogy is made up of three movies which can be seen separately: Forza Playmobil, Serena e le due Matteo and Roma 07. All of them were shot during my stay in Rome between 2006 and 2007. These movies focus on the inhabitants of the city, their glamorous side and the way they sometimes show off. Rome stands out as a source of endless inspiration for artists. As a whole, the trilogy displays the image of an eternal city that is exposed through the prism of collective imagination.

In Rome, every tourist location has its State Guard to scare and reassure visitors at the same time. The title alludes to the political party of Silvio Berlusconi (“Forza Italia”) and to playmobils uniforms, reminiscent of kids’ games. Throughout individuals’ portraits we can see a collective one. Behind the uniform, men and women play their roles. This series raises, to a larger extent, the issue of Human beings and their loss of uniqueness. 

Trilogie romaine regroupe trois films vidéo. Forza Playmobil, Serena e le due Matteo et le film Roma 07 qui peuvent être vu indépendamment ou ensemble. Ces films mettent l’accent sur les habitants de la ville de Rome, leur côté à la fois glamour et leur attitude parfois ostentatoire. Considérés ensemble, ces trois films montrent une image de la ville éternelle, perçu à travers le prisme de l’imaginaire collectif. À Rome, chaque site touristique détient sa garde d’état pour effrayer et dans un même temps rassurer le visiteur. Le titre fait référence au partie de Silvio Berlusconi (forza Italia) et aux playmobils parce que l’uniforme rappelle ces jeux de l’enfance. À travers des portraits individuels se dresse un portrait collectif. Derrière l’uniforme, des hommes et des femmes jouent leurs rôles. Cette série permet d’évoquer à travers une unité plus large, l’Homme et sa perte de singularité.

Forza Playmobil 00.02.40 vidéo mini DV, 4/3, couleurs & noir et blanc. Son original stéréo. L’installation se fait dans une structure circulaire, les trois films sont vidéoprojetés dans le noir, des miroirs entourent de part et d’autre, la projection. Une lampe rouge à l’entrée de la structure accueille le spectateur.